EN LECTURE

Dressing : 8 astuces pour l’aménager

Dressing : 8 astuces pour l’aménager

Dressing : 8 astuces pour l'aménager

Vous souhaitez aménager un dressing chez vous ? Qu’il soit attenant à votre chambre parentale ou dans une pièce dédiée, voici quelques astuces pour ne pas vous tromper !

#1. Choisir l’emplacement adéquat de votre dressing.

Lors de la construction de maisons neuves, il est courant de prévoir un espace pour un dressing, or si votre maison a déjà quelques années ou si vous habitez dans un appartement ancien, il va falloir lui trouver une place !

 

Plusieurs solutions sont possibles. La plus simple est de mettre le nouveau dressing dans la chambre en remplaçant votre armoire traditionnelle. Une autre option est de le mettre dans une petite pièce à proximité. Ou encore en transformant les espaces. Par exemple, une chambre de 9 m² peut se séparer en un dressing et une buanderie.

#2. Optimiser l’espace disponible.

Une fois l’emplacement choisi, il faut utiliser cet espace au maximum. Aussi, il ne faut pas hésiter à monter votre dressing jusqu’au plafond, utiliser les recoins et les sous-pentes. Ainsi ce nouvel habillage servira à la fois à masquer des éléments architecturaux disgracieux et vous aurez plus d’espace de rangement.

#3. Lister et hiérarchiser ce que vous avez à ranger.

Avant de commencer votre futur dressing, il est conseillé de lister ce que vous avez à y ranger. Commencez par estimer rapidement vos besoins pour les vêtements, et réfléchissez de quelle manière vous auriez voulu les ranger.

Par exemple, souhaitez-vous mettre vos pantalons sur des cintres ou empiler dans des étagères ? Combien avez-vous de chemises et autres vêtements nécessitant obligatoirement d’être sur cintres ? Allez-vous y ranger d’autres choses comme des chaussures, ceintures, foulards, écharpes, etc.

 

Cette étape peut être plus ou moins longue par rapport à la taille de votre dressing, mais elle est indispensable pour gagner du temps et ne pas faire d’erreur par la suite !

#4. Prendre vos mesures avec précision.

Ce conseil paraît évident, et pourtant, combien de fois vous êtes-vous retrouvé dans un magasin sans les mesures de votre pièce ? Avant d’aller voir un professionnel ou dans les magasins spécialisés, l’idéal est de prendre vos mesures à l’avance.

 

Pour cela, rien de plus simple, il vous suffira de vous munir d’un mètre suffisamment grand, d’une feuille et d’un crayon. Pour un dressing, le plus simple est de procédé avec une vue en plan et une en élévation (de face). Commencez par prendre la longueur arrondie aux millimètres, puis la profondeur disponible et pour finir la hauteur. Si l’espace est plus complexe, vous pouvez aussi prendre les mesures des sous-pentes (hauteur niveau bas, hauteur niveau haut et largeur) et noter les éventuelles contraintes (compteur électrique, tuyaux d’évacuation, conduit de cheminée, etc.).

 

Enfin, il sera parfois utile de vérifier, dans le sens inverse, que les meubles choisis tiendront dans l’espace prévu si vous faites le montage vous-même d’éléments en kit. Dans le cas de sur-mesure réalisé par un professionnel, il viendra reprendre pour vous les côtes exactes donc vous n’avez pas à vous en soucier 🙂

#5. Sur-mesure ou en kit ?

Il arrive que l’espace prévu pour le dressing soit si particulier que vous n’ayez comme seul choix de faire faire celui-ci sur-mesure. Aussi, dans la plupart des cas, vous pourrez également prendre des meubles en kit, à assembler comme bon vous semble.

 

Le système en kit le plus connu est sans doute celui proposé par Ikea appelé PAX, mais beaucoup de magasins de bricolage proposent également leur propre système. Dans tous les cas, le principe est le même : vous avez des caissons de différentes tailles couverts par des portes. Ceux-ci pourront accueillir divers accessoires : tringles, tiroirs, paniers, étagères, etc. pour vous offrir un rangement fonctionnel au quotidien. C’est le choix le plus économique, bien souvent à monter soi-même.

 

Autre solution, vous pouvez partir sur un système proposé par un professionnel spécialisé dans l’aménagement de dressing. Vous aurez ainsi l’avantage de pouvoir « personnaliser » certains éléments et le conseil d’un vendeur spécialisé (pas toujours disponible en grande surface de bricolage). Le coût sera plus important, mais la qualité / durabilité est la plupart du temps supérieure également. Enfin, vous pouvez aussi faire appel à un artisan menuisier, qui réalisera sur-mesure n’importe qu’elle solution d’aménagement pour peu que vous y mettiez le prix !

 

À noter qu’en tant que décoratrice, je travaille en rendez-vous conseils sur l’une ou l’autre des solutions. Ainsi, vous pouvez faire des économies en choisissant un modèle en kit tout en bénéficiant d’un accompagnement. Et je dispose également de menuisiers partenaires pour les projets plus ambitieux.

#6. Le choix des portes, un élément à ne pas négliger.

Pour les portes, la grande tendance de ces dernières années est le système coulissant. Peu encombrant, il permet d’ouvrir son dressing sans empiéter sur la pièce. Aussi, on revient un peu sur ce système aujourd’hui.

En effet, dans le cas d’un dressing très grand, cela est parfois synonyme de portes lourdes et difficiles à manipuler (surtout pour les enfants). Second désavantage du système coulissant, vous ne pouvez pas ouvrir l’intégralité du dressing en même temps (ce qui amène à des aller-retour peu fonctionnels), et enfin, le troisième désavantage est le côté esthétique parfois assez massif dans une petite pièce.

 

C’est pourquoi, ne faites pas un choix « par défaut » pour les portes, mais regarder toutes les possibilités qui s’offrent à vous : coulissantes, battantes sans poignet, battantes avec poignets, un rideau, un voilage, pas de porte, etc.

Les solutions sont multiples et à combiner pour obtenir un résultat fonctionnel et s’intégrant à votre décoration.

#7. Penser aux accessoires.

Petit mot également pour les accessoires. Comme les cuisines, vous trouverez de nombreuses solutions innovantes pour vous permettre de gagner encore plus de place : porte pantalons coulissants, séparateurs de tiroirs, rangement à bijoux, tiroirs à chaussures, etc. Ils ne sont pas à négliger, surtout quand l’espace de départ disponible est restreint.

#8. Choisir l’éclairage adapté.

Enfin, il ne faut pas oublier l’éclairage ! En effet, les plus chanceux placeront leur dressing dans une chambre bien exposée. Mais vous serez parfois amené à le mettre dans une pièce sans fenêtre ou dans un recoin. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de mettre devant, au-dessus ou à l’intérieur des spots qui éclaireront l’ensemble !

Le plus simple étant de prévoir ces aménagements en amont du projet, car ils peuvent être compliqués à installer par la suite. Pour le choix des ampoules, pensez à un modèle dit « technique » en lumière blanche ou alors en lumière neutre.

 

 

J’espère que celle liste (non exhaustive) de conseils vous aidera à prévoir et organiser votre futur dressing ! Et si vous avez des doutes, sachez qu’une décoratrice sera toujours ravie de vous aider à avancer dans ce projet pour ne pas vous tromper et faire les bons choix 🙂



Vous êtes intéressé par mes services de décoration d'intérieur ?

Consultez mes prestations & tarifs ou contactez-moi pour prendre un rendez-vous.

Je serai ravie de travailler sur votre projet ! 🙂

Vous aimez cet article ?
Faites-le savoir !

Retrouvez-moi sur Twitter >>

Articles similaires

Laisser un commentaire

INSTAGRAM
GALERIE PHOTOS